Vous êtes ici

Vous êtes ici

Économie Sociale et Solidaire (ESS)

Une culture solidaire historique

La fermeture des Forges de l'Adour en 1965 a fait prendre d'autres formes, au fil du temps, à la culture de solidarité, d'action collective et participative.
Peu à peu, ainsi, les choix politiques de la Ville de développer sur son territoire « l'économie au service du social » se sont transformés en méthodes de travail, puis en modes de développement, incarnés aujourd'hui dans l'économie sociale et solidaire (ESS).

Qu'est-ce que l'ESS ?

L'Économie Sociale et Solidaire repose sur des valeurs et principes communs : l'économie au service de l'intérêt collectif, la gestion démocratique, la lucrativité limitée, la coopération entre acteurs, l'ancrage territorial. Ses activités visent à promouvoir une économie respectueuse des personnes et de leur environnement.

Le Comité de bassin d'emploi (CBE)

En 1982, les élus de Tarnos ont choisi de faire porter les questions de développement économique et d'emploi au sein d'une instance collective et participative. D'abord Comité Local pour l'Emploi sur Tarnos, il devient en 1993 Comité du Bassin d'Emploi (CBE) du Seignanx, couvrant l'ensemble des 8 communes du canton.
Sous statut associatif, il regroupe des élus, des dirigeants d'entreprise, des syndicats et des acteurs de l'économie sociale et solidaire.

Le Pôle Bertin.
Le Pôle Bertin.

L'ESS tarnosienne : des chiffres et des faits

Au travers de cette mobilisation collective, la création de plusieurs projets a vu le jour :

  • restauration inter-entreprises et de portage de repas (6000 à 7000 repas par jour en moyenne)
  • aide à la mobilité
  • insertion et formation professionnelle
  • appui aux entreprises
  • création d'activités…

Aujourd'hui, ce sont :

  • 200 emplois permanents dans les structures créées et impliquées,
  • 250 entreprises impliquées dans les structures en tant que membres sociétaires et adhérentes,
  • 400 stagiaires par an formés par le centre de formation territorial PERF,
  • 150 personnes formées chaque année au sein des Groupements d'employeurs pour l’insertion et la qualification (Geiq) au travers de contrats de professionnalisation avec les entreprises, dont 80 % trouvent un emploi à la sortie,
  • 150 porteurs de projets de création d'activité accompagnés par an,
  • 270 entreprises soutenues dans le cadre de la démarche territoriale de Gestion Prévisonnelle des Emplois et des Compétences et 150 salariés formés,
  • 150 chercheurs d'emplois accompagnés par an dans le cadre du Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi,
  • L'intégration de clauses sociales dans les marchés publics locaux.
Au Pôle Sud Aquitain. Crédit photo Ville de Tarnos
Au Pôle Sud Aquitain. Crédit photo Ville de Tarnos

Le nouveau Pôle Sud Aquitaine

En 2014, cette démarche singulière s'incarne dans la création du Pôle Territorial de coopération Économique social et environnemental (ou Pôle Sud Aquitaine). Situé au coeur de l'Espace Technologique Jean Bertin dans la zone industrialo-portuaire, il permet aux acteurs de l'Économie Sociale et Solidaire de disposer d'un lieu ultra moderne et de moyens à même de renforcer les missions de chacun et les projets collectifs qu'ils portent.

Le Pôle Sud Aquitaine a été doublement récompensé nationalement :

  • en étant sélectionné pour bénéficier du Grand emprunt
  • en bénéficiant d'un soutien et d'un accompagnement de l'État suite à un appel à projet national sur les projets économiques socialement innovants, porteurs d'un développement local durable et créateurs d'emplois.
Le pôle de coopération en construction pris depuis l'espace Bertin. 18 janv. 2014. Crédit photo Ville de Tarnos
Le pôle de coopération en construction pris depuis l'espace Bertin. 18 janv. 2014. Crédit photo Ville de Tarnos
Boîte à outils

Pôle Territorial de Coopération Économique Sud Aquitaine
Espace technologique Jean Bertin
23 rue Hélène Boucher
40220 Tarnos