Vous êtes ici

Vous êtes ici

Présentation

Une ville épanouie

L’histoire de la ville de Tarnos qui compte près de 12 600 habitants, est intimement liée à celle de l'Adour.

Une histoire économique riche

Jusqu'au Moyen-Âge, le fleuve se jetait dans l'océan plus au Nord (Capbreton, Vieux Boucau). Tarnos en devient l'estuaire lorsque les bayonnais détournent le fleuve et endiguent l'embouchure définitive en 1578. L'aménagement d'un port industriel (aciéries) a permis un important développement économique de 1880 à 1965 et l’emploi de plusieurs milliers d’ouvriers. La plupart d’entre eux habitaient la Cité des Forges aujourd'hui classée en quartier protégé.

Bien que l’installation de nouveaux laminoirs soit en cours, les entreprises de haute technologie ont désormais supplanté l’activité de transformation du fer.

Plus récemment, la ville s'est dotée d'un pôle d’Économie Sociale et Solidaire Sud Aquitain qui a rejoint le restaurant inter-entreprises (SCIC L’Éole) sur l'espace technologique Jean Bertin.

Un patrimoine naturel exceptionnel

Pour autant, Tarnos offre un patrimoine naturel particulièrement préservé. On distingue le quartier des Barthes (zones humides du bord de l'Adour) de la zone littorale typiquement landaise (océan, dune, pinède…). Aux beaux jours, la plage peu aménagée mais surveillée en été, permet de jouer sur le sable comme dans les vagues. Les sentiers et la piste cyclable Vélodyssée sous couvert forestier facilitent la pratique de la randonnée sur l’autre versant de la dune. Le stade intercommunal, le skate parc... complètent l'éventail des équipements sportifs.

Paysages